Chargement...

Témoignages

 

 

Centre de loisirs :

 

« Ce kit répond complètement aux orientations que nous nous sommes fixées. Il va permettre à l'équipe d'animation de s'appuyer sur un outil ludique pour amener le débat avec les enfants et évaluer leur progression ! Mais il va aussi permettre aux animateurs de donner du sens à l'activité du jeu. » 
Sonia, directrice du centre Paul Eluard, Bobigny

 

 « Depuis que l’on a mis en place la Playdagogie, il y a des enfants qui ont changé. Je pense notamment à l’un d’entre eux qui était très difficile. Et cela s’est considérablement amélioré ! » Feydji, animateur de la ville de Roubaix (extrait de l'article de La Voix du Nord, octobre 2014)

 

 

Ecoles :

 

« Tous les thèmes traités sont intéressants surtout dans notre quartier où la violence règne assez souvent. Cela permet de poser les choses avec nos élèves […] et le fait d'en parler permet d'en rediscuter lors des conflits. » 
Murielle, enseignante CM2, École Montaigne, Alfortville

 

« Le programme Playdagogie permet, en s'appuyant sur l'EPS, de faire passer des messages éducatifs de façon plus profonde. L'élève comprend toujours mieux quand il est acteur. C'est un outil de qualité car il est clé en main, il faut simplement ne pas avoir peur de se lancer. » 
Benoît, enseignant CM2, école Langevin Wallon, Bonneuil-sur-Marne

 

« Après une séance de Playdagogie, on peut en reparler en classe et l’étayer par rapport aux programmes. Les débats qui peuvent en découler sont très intéressants (…) ! » Enseignante, Bonneuil-sur-Marne

 

 « Les enfants vivent au travers du jeu une situation qu’on peut facilement assimiler à une situation de tous les jours. Ils s’identifient et s’approprient leur rôle très rapidement et le jeu devient un support de réflexion intéressant pour pouvoir développer ces thématiques.» Enseignant, Vitry-sur-Seine

 

 

 Enfants :

 

« C’est un jeu qui marche bien. C’est du sport mais ça nous aide à mieux comprendre certaines choses, à voir ce qu’il ne faut pas faire » Léa, 9 ans (extrait de l’article du Parisien, avril 2014)

 

 

 Mairies : 

 

« La réforme des rythmes scolaires était déjà en place, et cela entrait parfaitement dans ce cadre. » Mme Chloé Todoskoff, responsable de Service Accueil de Loisirs Direction Loisirs et Jeunesse Ville de Roubaix (extrait de l'article de La Voix du Nord, octobre 2014)

 

« Pendant les vacances de Toussaint, des jeunes animateurs ont pu suivre la formation Playdagogie sur le thème du vivre-ensemble. Cette journée leur a permis de prendre conscience du rôle de l’animateur et à créé une dynamique entre eux. La Playdagogie est une méthode enrichissante pour les enfants et les animateurs qui permet de jouer en faisant passer des messages d’éducation. Une très bonne expérience à renouveler avec toutes les équipes d’animateurs » Mme Frédérique Villeret, service Jeunesse à la mairie de la Balme de Sillingy  

 

 

Personnalités politiques :

 

« Le programme Playdagogie doit être soutenu : il est porteur d’innovation pédagogique et permet concrètement aux enseignants des écoles primaires, en particulier celles situées en ZEP, d’aborder des thématiques sensibles de manière différente. » Mme George Pau-Langevin, ancienne Ministre déléguée à la réussite éducative

 

« Playdagogie a su concilier une activité sportive ludique et une activité pédagogique. Le kit playdagogique est totalement adapté à l'école aujourd'hui.» M. Thierry Braillard, Secrétaire d'Etat aux Sports

 

 

Ambassadeurs sportifs :

 

« Les enfants assimilent très vite. Le programme est super pour enseigner et éduquer les enfants.» Luc Abalo, joueur de handball professionnel

 

 

 

PLAY International
Groupe SOS